Partout au Québec : 1-866-899-3177 

Étiquette : décision

La Banque du Canada maintient le statu quo. La question maintenant est: À quand la première baisse de taux?

La Banque du Canada a décidé, lors de sa réunion du 6 mars 2024, de conserver pour la cinquième fois consécutive le taux cible du financement à un jour à 5 %. La décision de janvier avait donné beaucoup d’espoirs quant aux baisses à venir et les experts attendaient plus cette nouvelle annonce pour ce qu’ils pourraient trouver comme précisions à propos de l’agenda des baisses. Sur ce point, c’est la déception. La Banque semble beaucoup moins enthousiaste à propos des baisses. Citons son gouverneur Tiff Macklem : « Un taux de 5 % reste approprié. Il est encore trop tôt pour envisager une baisse du taux directeur. » L’économie au quatrième trimestre a été supérieure aux attentes. Le PIB réel a augmenté de 1 % au quatrième trimestre, principalement en raison de la hausse des exportations de pétrole brut et de la réduction des importations. Au troisième trimestre, le PIB avait reculé de 0,5 % le fait de ne pas poursuivre

Lire plus »
Construction d'immeuble mmultilogement en 2024

3 choses à surveiller en immobilier en 2024 après cette 4e décision de la Banque du Canada de maintenir son taux directeur à 5 %

Après une année 2023 difficile pour le secteur immobilier, marquée par la deuxième baisse la plus prononcée des mises en chantier depuis que la SCHL compile ces données, toute nouvelle qui n’est pas une augmentation de taux est bonne à prendre. Le maintien du taux directeur à 5 % n’était une surprise pour personne, mais la dernière publication de Statistique Canada annonçant une augmentation de l’inflation à 3,4 %, oui. Une augmentation de l’inflation n’est pas la meilleure nouvelle pour spéculer sur un maintien du taux directeur cette année. En effet, l’augmentation de l’inflation peut ouvrir la porte à une hausse si elle se poursuit. Toutefois, la Banque semble vouloir refermer la porte sur les hausses rapidement. C’est une bonne nouvelle et nous pouvons donc parler de ce qui s’annonce pour l’immobilier en 2024. Voici 3 choses à surveiller cette année pour le secteur immobilier Des baisses de taux hypothécaires L’augmentation du nombre de constructions immobilières (facile de surpasser 2023).

Lire plus »
Taux directeur de bon augur

L’année 2023 se termine avec un taux directeur à 5%, un bon augure pour finir l’année 2024 à 4 %

La stabilité du taux directeur est une excellente nouvelle pour les emprunteurs hypothécaires, d’autant plus que les taux hypothécaires fixes ont récemment baissé. De plus en plus d’indices laissent à penser qu’il pourrait baisser l’année prochaine et descendre progressivement jusqu’à atteindre 4% à la fin de 2024. On peut spéculer sur le moment de la première baisse du taux directeur et sur ce qu’il atteindra en 2024, mais la véritable bonne nouvelle pour les investisseurs immobiliers, c’est tout simplement qu’il devrait baisser. Mais d’abord, voici les explications de la Banque du Canada concernant son choix de maintenir le taux directeur inchangé pour la troisième fois consécutive, clôturant ainsi une année tumultueuse pour les taux d’intérêt.   Inflation : une légère baisse L’inflation, mesurée par l’indice des prix à la consommation, a baissé à 3,1 % en octobre. Cependant, il est important de noter que les frais de logement continuent d’augmenter, notamment à cause des loyers et des intérêts hypothécaires élevés.

Lire plus »
Porte entre ouverte à une hausse du taux directeur

La banque maintient son taux directeur sans fermer la porte à d’autres augmentations

Dans une annonce faite aujourd’hui (25 octobre 2023), la Banque du Canada a confirmé sa décision de maintenir son taux directeur à 5 %. Cette décision a été prise dans le but de gérer l’inflation, qui reste à un niveau élevé malgré une baisse significative depuis l’été 2022. L’inflation est maintenant à 3,8 %. Bien que la politique monétaire actuelle ait déjà commencé à ralentir l’économie et à réduire les pressions sur les prix, les risques inflationnistes continuent de peser et il est prévu que la baisse de l’inflation se poursuive lentement. Cela ne ferme pas complètement la porte à d’autres augmentations. Possibilité d’autres hausses de taux Le Conseil de direction de la Banque du Canada exprime des préoccupations quant à la lente progression vers une inflation stable. De ce fait, il n’écarte pas la possibilité d’une hausse du taux directeur si les circonstances l’exigent. Cette perspective est partagée par les grandes banques, qui offrent actuellement des rendements attractifs sur

Lire plus »

Taux directeur à 5%, une pause des hausses comme demandé?

L’arrêt des hausses du taux directeur était demandé par presque tout le monde. Même les politiciens ont voulu s’en mêler, amenant le débat jusqu’à questionner l’indépendance de la Banque du Canada face à la chambres des communes. Je n’entrerai pas dans ce débat, autrement que pour me demander si ces requêtes ont eu un impact sur la décision de notre Banque centrale. Elle a effectivement décidé de maintenir son taux directeur à 5 %, ce qui pourra permettre à certains investisseurs immobiliers de souffler un peu. Voici comment son gouverneur explique la décision du conseil.   Le contexte économique actuel au Canada La Banque du Canada a décidé de maintenir son taux cible du financement à un jour à 5 %, en raison de l’inflation persistante et de la baisse de la croissance mondiale, en particulier en Chine. Aux États-Unis, la croissance est plus forte que prévu, tandis qu’en Europe, le secteur des services compense la contraction du secteur de

Lire plus »
Tux directeur augmente à 5%

Le taux directeur à 5%! Est-ce que ça prenait un chiffre rond?

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle augmentait le taux cible du financement à un jour pour le faire passer à 5 %. Eh bien, ça y est, on l’a enfin, ce chiffre rond qu’il fallait ! On peut enfin dormir tranquille, non ? Plus sérieusement, cette annonce de la Banque du Canada s’inscrit dans un contexte économique mondial difficile. En effet, l’inflation est en baisse grâce à la chute des prix de l’énergie et des biens, mais persiste dans le secteur des services. On peut affirmer que le taux d’inflation est plutôt aux alentours de 4,25 %. C’est pour cette raison que la Banque a augmenté son taux. Les grandes banques centrales envisagent même de nouvelles augmentations de taux d’intérêt pour combattre l’inflation. La consommation toujours élevée au Canada Au Canada, la croissance économique a été plus forte que prévue, avec une demande affichant un fort dynamisme. La consommation a été étonnamment élevée, ce qui a contribué à

Lire plus »

La Banque du Canada maintient son taux directeur à 4,5% malgré l’économie résiliente.

Photo: Vision de la Banque du Canada selon l’I.A. La Banque du Canada à décidé pour la deuxième fois consécutive de maintenir son taux directeur à 4,5 % . C’était bien ce qui était prévu et disons-le espéré (même une baisse aurait été apprécié pour les taux hypothécaires) par la plupart des économistes, mais dans les faits l’économie est toujours plus forte que ce qu’espérait notre Banque centrale, alors : POURQUOI LA BANQUE DU CANADA MAINTIENT SON TAUX DIRECTEUR MALGRÉ L’ÉCONOMIE PLUTÔT FORTE? Même à 5,2% L’inflation est en baisse : La Banque du Canada observe une diminution de l’inflation au Canada et dans de nombreux pays, en raison de la baisse des prix de l’énergie et de la normalisation des chaînes d’approvisionnement mondiales. Effet retardé de la politique monétaire : Les effets de la politique monétaire restrictive actuelle ne sont pas immédiats et peuvent mettre du temps à se répercuter sur l’économie. Par conséquent, la Banque du Canada pourrait

Lire plus »

La Banque du Canada nous donne la pause attendue

La Banque du Canada e avait indiqué en janvier qu’une augmentation de 25 points de base marquait probablement la fin de sa trajectoire de hausses des taux pour l’instant, et elle a tenu sa promesse en maintenant son taux d’intérêt directeur à 4,5 % dans l’annonce de ce matin. Une bonne raison de réjouir puisque, depuis un an, toutes les décisions ont été des hausses du taux directeur. Ces décisions ont fait très mal dans notre domaine de l’immobilier et tout ce qui n’est pas une hausse est une bonne nouvelle à prendre.  Cette décision montre la confiance de la Banque dans sa stratégie agressive sur les taux d’intérêt à ce jour. Même si l’on ne peut ressentir encore tous les effets, la Banque confirme que nous sommes sur la bonne voie, avec une inflation régulièrement en baisse ces derniers mois (mesurée sur une base annuelle était de 5,9 % en janvier) et une croissance économique stable à la fin de

Lire plus »