Partout au Québec : 1-866-899-3177 

Tux directeur augmente à 5%

Le taux directeur à 5%! Est-ce que ça prenait un chiffre rond?

La Banque du Canada a annoncé aujourd’hui qu’elle augmentait le taux cible du financement à un jour pour le faire passer à 5 %. Eh bien, ça y est, on l’a enfin, ce chiffre rond qu’il fallait ! On peut enfin dormir tranquille, non ?

Plus sérieusement, cette annonce de la Banque du Canada s’inscrit dans un contexte économique mondial difficile. En effet, l’inflation est en baisse grâce à la chute des prix de l’énergie et des biens, mais persiste dans le secteur des services. On peut affirmer que le taux d’inflation est plutôt aux alentours de 4,25 %. C’est pour cette raison que la Banque a augmenté son taux. Les grandes banques centrales envisagent même de nouvelles augmentations de taux d’intérêt pour combattre l’inflation.

La consommation toujours élevée au Canada

Au Canada, la croissance économique a été plus forte que prévue, avec une demande affichant un fort dynamisme. La consommation a été étonnamment élevée, ce qui a contribué à une croissance de 5,8 % au premier trimestre. Cependant, la Banque s’attend à ce que la consommation ralentisse face aux hausses cumulatives de taux d’intérêt.

Mais ne vous inquiétez pas, chers lecteurs ! La Banque du Canada est là pour rétablir la stabilité des prix pour la population canadienne. Et pour cela, elle monte le taux directeur à 5 %. Oui, vous avez bien lu, 5 % ! Ce taux directeur est à son plus haut niveau depuis avril 2001. Mais ne vous en faites pas, cela ne devrait pas trop affecter votre vie quotidienne. Enfin, sauf si vous avez un prêt hypothécaire à taux variable, auquel cas vous pourriez voir votre mensualité augmenter encore un peu. Mais bon, c’est le prix à payer pour avoir une économie stable, n’est-ce pas ?

Atteindre la cible de 2% d’inflation

En tout cas, la Banque du Canada reste vigilante et va continuer d’évaluer la dynamique de l’inflation fondamentale et les perspectives de l’inflation mesurée par l’IPC. Elle évaluera particulièrement l’évolution de la demande excédentaire, les attentes d’inflation, la croissance des salaires et les pratiques de fixation des prix des entreprises pour s’assurer qu’elles sont compatibles avec l’atteinte de la cible d’inflation de 2 %. Une chose est certaine : il faut environ entre 12 à 16 mois avant de voir de vrais résultats de ces augmentations. Alors n’espérez pas voir les taux diminuer d’ici la fin de l’année.

Conclusion

En conclusion, chers lecteurs, ne paniquez pas face à cette annonce de la Banque du Canada. Tout va bien se passer. Comme je dis à mes clients, ce n’est pas cette augmentation qui fait mal, c’est plutôt les 9 autres avant. Certains économistes disent que la Banque contribue à faire augmenter l’inflation avec ces hausses de taux hypothécaires car cette dépense compte pour environ 20 % du calcul de l’inflation. Que voulez-vous ? Ils n’ont rien trouvé d’autre depuis les 40 dernières années pour faire diminuer l’inflation. Je suis persuadé que l’intelligence artificielle viendra à leur secours. Et si jamais vous avez besoin de conseils pour vos hypothèques et renouvellements, n’hésitez pas à nous consulter. 

PARTAGER:

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Courtier hypothécaire Commercial


En 32 ans d’expérience en financement immobilier, commercial et multilogement. J’ai été courtier immobilier et directeur de compte et je me suis rapidement spécialisé en tant que courtier hypothécaire commercial. J’ai probablement déjà rencontré et surmonté toutes les situations auxquelles vous pourriez être confronté en tant qu’investisseur immobilier. On pourrait également dire que j’ai l’expérience nécessaire ou que j’ai du vécu. Pour bien choisir votre hypothèque et profitez de mon expérience, contactez-moi.

Table des matières

Contactez-nous!