Partout au Québec : 1-866-899-3177 

Mois : décembre 2023

Au lieu de la baisse espérée, l’inflation se maintient à 3,1 % en novembre

C’est la dernière nouvelle qu’on aura à propos de l’inflation cette année. On espérait une baisse, mais l’inflation au Canada reste stable à 3,1 % en novembre. Mieux stable que croissante, et il y a quand même de bonnes nouvelles avant les fêtes. La croissance des prix des aliments en magasin a ralenti, même si elle reste élevée à 4,7 %. Ce qui maintient l’inflation en novembre Le maintien de l’inflation en novembre est dû à plusieurs facteurs. D’abord, le prix plus élevé des voyages organisés (+ 26,1 %), hey oui, le monde continu de voyage, rendant difficile l’évasion de l’inflation. Mais surtout, la hausse des coûts de l’intérêt hypothécaire (+ 29,8 %), du prix des aliments en magasin (+ 4,7 %) et des loyers (+ 7,4 %) a fortement impacté le portefeuille des Canadiens. L’inflation reste un sujet préoccupant et sera sûrement au cœur des discussions lors des soirées de fin d’année. Inflation à 3,6% au Québec Au Québec,

Lire plus »
Taux directeur de bon augur

L’année 2023 se termine avec un taux directeur à 5%, un bon augure pour finir l’année 2024 à 4 %

La stabilité du taux directeur est une excellente nouvelle pour les emprunteurs hypothécaires, d’autant plus que les taux hypothécaires fixes ont récemment baissé. De plus en plus d’indices laissent à penser qu’il pourrait baisser l’année prochaine et descendre progressivement jusqu’à atteindre 4% à la fin de 2024. On peut spéculer sur le moment de la première baisse du taux directeur et sur ce qu’il atteindra en 2024, mais la véritable bonne nouvelle pour les investisseurs immobiliers, c’est tout simplement qu’il devrait baisser. Mais d’abord, voici les explications de la Banque du Canada concernant son choix de maintenir le taux directeur inchangé pour la troisième fois consécutive, clôturant ainsi une année tumultueuse pour les taux d’intérêt.   Inflation : une légère baisse L’inflation, mesurée par l’indice des prix à la consommation, a baissé à 3,1 % en octobre. Cependant, il est important de noter que les frais de logement continuent d’augmenter, notamment à cause des loyers et des intérêts hypothécaires élevés.

Lire plus »